Actualités

L’accès au travail pour les jeunes diplômés RH

L’accès au travail pour les jeunes diplômés en RH

 

Le monde des RH est en constante évolution et voit au fil des années de nombreux changements et l’apparition de nouveaux métiers. Mais alors que la crise sanitaire touche particulièrement le marché du travail, le secteur des RH se trouve-il impacté par la situation actuelle?

Si on fait un état des lieux des métiers RH qui recrutent, trois métiers sont particulièrement recherchés:

 

Tout d’abord nous trouvons le chargé de recrutement qui a pour mission de cerner et répondre aux besoins des entreprises. Il utilise de nouveaux outils digitaux tels que les réseaux sociaux ainsi que le Big Data révolutionnant le secteur du recrutement. On pourrait craindre que le métier du recrutement ne vienne à disparaitre à cause de l’utilisation de réseaux professionnels tels que LinkedIn ou encore Indeed. Mais d’après François Geuze, innovateur et expert Rh, ce poste a été très recherché en 2020. LinkedIn a présenté le TOP 5 des métiers les plus recherchés au cours de l’année passée. Il en est ressorti que le travail de chargé de recrutement en faisait partie en occupant la première place du classement. La crainte de remplacer ce poste par les réseaux professionnels se fait davantage ressentir. Et pour cause, les cadres d’entreprise les utilisent d’autant plus pour recruter. Mais il ne faut pas oublier que ce sont de simples outils qui ne pourront pas remplacer l’Homme. Il permet au recruteur de prendre contact avec le candidat présenté.

C’est un métier destiné à être un métier d’expertise. Le RH devra avoir une parfaite maitrise des enjeux organisationnels et une bonne capacité de détection des compétences et des potentiels du profil recherché, ce que les réseaux professionnels ne pourront pas faire. 

 

Par la suite, le Gestionnaire de Paie est un métier RH qui recrute. Par ailleurs, c’est l’un des seul métiers qui n’a pas connu la crise de l’emploi. C’est un poste de plus en plus à pourvoir car avec l’arrivée du prélèvement à la source, le calcul de la paie s’est complexifié. Les petites et moyennes entreprises se trouvent dans l’obligation de confier cette tâche à des spécialistes de la paie. De plus, l’offre d’emploi dans ce secteur étant en forte croissance, aujourd’hui, peu de candidats sont spécialisés en paie il y a plus de demandes que d’offres ce métier offre davantage de missions diversifiées et de responsabilités. Mais il sera très recherché dans les années à venir.

Cela s’explique par le fait qu’il ne se limite pas qu’à la paie. Il touche également aux droits du travail, aux ressources humaines et à la comptabilité. Le gestionnaire de paie doit se tenir informé de toute évolution possible dans chaque domaine. Ce métier étant en pleine évolution, il devient alors irremplaçable et indispensable aux entreprises. Enfin pour terminer c’est le seul poste qui n’a pas connu la crise de l’emploi.

 

Enfin, un nouveau métier fait son apparition dans le secteur des RH : Le Responsable SIRH. Souvent assimilé au poste d’informaticien de la fonction RH, ce métier est en train radicalement d’exploser car il est en passe de devenir le poste clé de la DRH. En autre, c’est un référent sur les systèmes d’information de l’entreprise, le responsable SIRH fait le lien entre les besoins de la DRH en matière de système d’information et la DSI qui gère la maîtrise d’œuvre et permet ainsi l’automatisation de certaines tâches de gestion RH. Ce métier s’inscrit dans le long terme car en période de crise sanitaire les outils RH permettent s’appuyer sur les outils de gestion des ressources humaines pour traiter et gérer les informations du personnel. Toutefois les entreprises devront encore digitaliser. En effet, La transformation numérique de la fonction RH passera indéniablement par la digitalisation de ses processus et donc par la mise en place d’outil RH.  

Les jeunes diplômés sont les plus recherchés par les entreprises. En effet, les diplômés RH et en droit social sont près de 30 % à trouver un emploi avant même la sortie de leur formation : Un CDI ou un CDD est souvent proposé à l’issue d’un contrat d’alternance. De plus à SUP des RH, 68 % des jeunes diplômés sont recrutés dès la sortie et 90 % dans les 6 mois.

 

On peut en conclure que le secteur RH ne subit pas la crise ; cette crise a mis en avant les métiers de la RH qui sait répondre aux besoins des organisations.